fbpx

[PORTRAIT] Franck Pruvost, président de Lucie Care

[PORTRAIT] Franck Pruvost, président de Lucie Care

franck pruvost

Bio Express
45 ans, 2 enfants
Diplômé d’HEC (major), titulaire d’un DESS en Droit
des Affaires et d’un DEA en Stratégie et Management
Consultant/formateur et comédien
Fondateur de l’agence Sensitive Ways (Maison-Alfort)

Administrateur et vice-président de l’association depuis 2015, Franck Pruvost occupe depuis le 8 juin dernier le siège de président du Fonds de dotation Lucie Care. Il évoque les thèmes de réflexion et les pistes d’amélioration à développer autour des besoins des jeunes déficients visuels. S’il se dit touché par la marque de confiance qui le mène aujourd’hui à la présidence de Lucie Care, Franck Pruvost n’en mesure pas moins les enjeux.

Non voyant de naissance, il est fortement sensibilisé à l’ensemble des problématiques qui touchent les enfants, leur famille et la sphère éducative qui évolue autour du jeune déficient visuel.

Je souhaite par le biais de Lucie Care contribuer à la cause des jeunes pour leur permettre d’utiliser au mieux leur capacité, d’acquérir de l’autonomie et de réussir leur parcours et leur vie d’adultes, indique-t-il.

Un credo qui s’exprime dans la stratégie de développement de la jeune structure. Déjà, Lucie Care progresse par le biais de projets impactants qui relèvent aussi bien des sphères éducative que sociale.

Nous finançons, grâce aux dons, les projets les plus pertinents. Il s’agit d’être à l’écoute des nouveaux besoins des jeunes déficients visuels et d’avoir un effet sur ce qui peut influencer leur parcours de vie au-delà de la seule fourniture de matériel. Il y a une dimension éducative qu’il faut soutenir pour favoriser la réussite et leur donner les meilleures chances dans leur vie d’adulte. L’accompagnement dès le plus jeune âge revêt bien sûr une dimension capitale. D’autre part, il est aussi extrêmement important d’intervenir sur la prévention, la détection du handicap en mobilisant le monde médico- social, note-t-il.

Autre nécessité : élargir l’action sur les territoires.

Il y a des territoires ruraux et semi-ruraux qui sont encore oubliés, là également des projets doivent prendre racine.

Ce déploiement implique d’affirmer la notoriété du Fonds de dotation Lucie Care et son potentiel notamment par un travail de communication renforcé. Pour Franck Pruvost, la cause des jeunes déficients visuels est une belle cause car c’est une cause déterminante pour construire l’adulte de demain, son projet de vie, son autonomie.

Dans cet esprit, Lucie Care aura à coeur d’impulser de nouveaux projets ancrés au plus près des besoins des enfants et jeunes déficients visuels

car derrière chaque personne, il y a un talent, aime à répéter le nouveau président.