fbpx

Stéphanie Hamelin : L’histoire d’une escrimeuse non voyante

Stéphanie Hamelin : L’histoire d’une escrimeuse non voyante

Stéphanie Hamelin

Stéphanie Hamelin est une des premières escrimeuses canadiennes à prendre part à une compétition internationale. Stéphanie à 27 ans et a donc pour objectif d’atteindre le podium.

La sportive, motivé par son conjoint, a commencé l’escrime il y a deux ans.

Même si on est non-voyant on peut faire plein de choses. Ce n’est pas le fait d’être aveugle qui nous arrête. Ça a toujours été une mission pour moi de montrer aux voyants qu’ils n’ont pas à nous sous-estimer. Explique Stéphanie Hamelin

Son objectif : Les jeux paralympiques.

L’escrime n’étant pas encore répertorié comme une discipline aux jeux paralympiques, Stéphanie espère pourvoir faire changer la donne pour les JO 2024 à Paris.

On veut montrer aux gens que les sports paralympiques sont fantastiques. On voit Stéphanie se battre et s’en est devenu un rêve, si on a l’opportunité de le faire on va y aller à 100 milles à l’heure. Explique l’entraineur de Stéphanie Hamelin

Stéphanie souhaite que son voyage dans l’hexagone soit une source d’inspiration pour toutes les personnes non-voyantes qui souhaiteraient se lancer dans l’escrime.

Retrouvez l’article complet : ICI