Le premier Suisse à recevoir un œil artificiel

Gowri Sundaram, aveugle, est le premier Suisse à recevoir un œil bionique. Son opération a eu lieu en 2008 à Genève. Il témoigne pour la première fois à visage découvert. Il y a 10 ans les médecins n’étaient pas certains de la réussite de l’opération dans la durée.

L’intervention consiste à implanter 60 électrodes directement sur la rétine. Ensuite, à l’aide de lunettes spéciales, les signaux électriques sont convertis et envoyés au cerveau qui recréer les images.

«Je porte le même appareil depuis dix ans, souligne Gowri Sundaram. Il fonctionne parfaitement, moyennant des adaptions effectuées chaque année. Car n’oublions pas que la maladie avance…»

Quand Gowri dit que le système « fonctionne parfaitement » ça reste tout de même limité. Il est capable de distinguer des ombres, des formes. Par exemple le contour d’une porte ou d’une fenêtre, le mouvement d’un objet ou d’une personne.

Aujourd’hui, une centaine de patients dispose de cette technologie. Elle est peu adaptée pour se déplacer, mais permet tout de même d’offrir une certaine indépendance aux mal-voyants.

Retrouvez l’article complet : ICI