fbpx

Le smartphone au service des déficients visuels

Le smartphone au service des déficients visuels

smartphone

Depuis plusieurs années, le smartphone est devenu un outil primordial pour les déficients visuels permettant de développer leur autonomie ainsi que leur intégration dans la société.

Le smartphone tactile semble, aux premiers abords, être difficile d’utilisation pour un malvoyant. Cependant, les progrès de la technologie ont permis que ces appareils permettent aux non-voyants de réaliser 90% des choses que peuvent réaliser les voyants.

 «Avant, une personne allait utiliser un agenda à gros caractère, un détecteur de couleur qui faisait aussi détecteur de lumière, un appareil pour écouter les livres audio ou son ordinateur pour avoir accès à ces mêmes livres ou aux journaux. Maintenant tout est concentré dans un smartphone » explique Sophie Lacombe, ergothérapeute française.

Des techniques plus faciles que le braille

Microsoft a développé  « SeeingAI », cette application identifie vocalement les couleurs ainsi que les lumières. Elle décrit également les images et retranscrit des textes.

Google à développé « Lookout » permettant de lire des étiquettes en scannant des codes-barres, prendre en photos des documents administratifs, gérer son courrier et trier ses papiers.

Une autre application, « Be My Eyes » qui permet aux déficients visuels de rentrer en contact via un appel vidéo avec des bénévoles.

Ces nouvelles technologies nécessitent un long apprentissage, qui reste moins complexe que l’apprentissage du braille. De nos jours, le smartphone est un outil impératif pour accompagner les aveugles au quotidien.

Retrouvez l’article complet : ICI