Deux volontaires malvoyants retrouvent la vue grâce à des cellules souches

Deux volontaires malvoyants retrouvent la vue grâce à des cellules souches

cellules souches

Une équipe de chercheurs britanniques et américains a annoncé avoir restauré la vision de deux personnes âgées. Ces deux personnes atteintes d’une maladie dégénérative, ont retrouvé la vue grâce à des cellules souches.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge « humide » (DMLA), provoque un angle mort dans le champ visuel ou trouble la vision. Chez les personnes de plus de 50 ans, la DMLA est l’une des causes les plus fréquentes de la perte de la vision. L’apparition anormale de vaisseaux sanguins fait couler des fluides dans l’œil. Ces fluides endommagent les cellules appelée épithélium pigmentaire rétinien.  Ces dégâts sur la rétine tuent les cellules photosensibles et donc entraînent la perte de la vision.

Les deux volontaires malvoyants ont subi une opération durant d’une à deux heures. Ensuite ils ont été suivis pendant 12 mois et sont passés de l’incapacité à lire même avec des lunettes, à une capacité à lire 60 à 80 mots par minute avec des lunettes ordinaires. Les chercheurs du London Project To Cure Blindness ont dirigé cette opération en phase expérimentale. Ils ont utilisé des cellules souches embryonnaires pour développer des cellules de l’épithélium pigmentaire rétinien. Ces cellules ont ensuite été transplantées chez ces deux volontaires. Cette opération promet une avancée spectaculaire à la médecine régénérative.

Cependant, il est possible que les cellules souches, venant d’une greffe extérieure, provoquent un rejet ou favorisent des cancers.

Découvrez l’article: Ici