fbpx

[TÉMOIGNAGE] l’ARES Limousin priorité aux petits enfants

[TÉMOIGNAGE] l’ARES Limousin priorité aux petits enfants

ares

Dans le cadre de la crise sanitaire que nous vivons tous, les écoles et les établissements spécialisés accueillant des enfants déficients visuels ont fermé. Comme tous les enfants, les jeunes aveugles et malvoyants sont confinés, avec leur famille et essaient de suivre comme ils peuvent leurs apprentissages et leur scolarité. Découvrez dans cet article le témoignage de Sophie Vincent, directrice de l’Association Régionale pour l’Education Sensorielle du Limousin.

« Dans le contexte du confinement, nous avons ciblé des besoins prioritaires et demandé un soutien de Lucie Care notamment pour 3 jeunes enfants présentant des troubles visuels associés à des difficultés de développement plus global. Ces enfants ont particulièrement besoin de stimulations. Le travail est habituellement centré sur le désir d’explorer leur environnement, l’envie de se déplacer : les jeux adaptés (stimulants avec diverses, textures, des sons, du mouvement …) vont favoriser ce désir d’’exploration chez le jeune enfant à travers les sens compensatoires. Les parents, de manière générale dans le contexte actuel, nous demandent des conseils d’activités ou de jeux. La plupart a très peu de choses adaptées à la maison. Il est d’autant plus difficile dans le contexte de confinement de se procurer des jeux intéressants, là où ils habitent. D’ordinaire, ce type de matériel est utilisé lors des séances avec les enfants par les professionnels. De plus, en ce moment, parents et enfants passent beaucoup de temps ensemble à la maison, ces jeux vont être support à la relation et ainsi favoriser les interactions parents/enfants. »

Retrouvez les témoignages et autres contenus dans le Lucie Care Magazine #3 : ICI