fbpx

[Grace à vos dons] L’importance des séjours adaptés 

[Grace à vos dons] L’importance des séjours adaptés 

Conscient du besoin pour les enfants et pour les familles des séjours adaptés, Lucie Care a choisi d’accompagner financièrement les familles, en complément des autres aides qui peuvent être sollicitées. Ainsi plus de 6500 euros ont été versés pour cet été 2020 pour permettre à des jeunes déficients visuels de bénéficier de vacances dans le cadre d’un séjour adapté à leur situation. Cette année, après la crise sanitaire et le confinement, ces séjours apportent une bouffée d’oxygène et de vie tant aux jeunes qu’aux familles.

L’histoire de Célia et Laura, accompagnées par Lucie Care

Célia et Laura sont deux jeunes filles de 15 ans, sœurs jumelles et toutes les deux malvoyantes avec un syndrome rare associé, engendrant des complications médicales. Accueillies pendant l’année scolaire dans un institut d’éducation sensorielle, la période de fermeture estivale de l’établissement est synonyme de vacances pour elles. Mais pour leur mère qui les élève seule, avec leur petite sœur, il n’est pas facile de financer un séjour adapté pour ses 2 filles. Par exemple, le surcoût lié au handicap pour 10 jours de colonie dans un centre adapté s’élève à 850 euros par enfant.

Un séjour pour bien grandir

Ces temps de séjour adapté sont essentiels à plusieurs niveaux. Au-delà de l’obligation de trouver un mode de garde pendant une période de formation professionnelle, il est important pour Nathalie, la mère de Célia et Laura, de permettre à ses filles de développer leur autonomie et de partir à la découverte d’autres activités et de nouvelles personnes, dans un cadre adapté et sécurisé pour elles. Ensuite, Nathalie confie aussi que « ce séjour fait office aussi d’un moment de répit pour moi et pour leur petite sœur. Le confinement a été très long pour nous, j’ai arrêté mon activité professionnelle et les filles étaient totalement à la maison, même encore après le déconfinement car les établissements n’ont pas ouvert avec un accueil à temps plein. ».

Un centre de vacances adapté

Célia et Laura partent dans un centre de Grillons et Cigales. Cette association, forte de plus de 85 ans d’expérience dans l’accueil d’enfants porteurs de TED, TSA, déficients visuels, polyhandicapés et/ou porteurs de handicaps rares,  propose des séjours de vacances dans un cadre exceptionnel et préservé en pleine nature. Marie Denecker, sa directrice, nous parle de Laura et Célia : « C’est un plaisir de les voir s’épanouir dans le groupe et essayer de nouvelles activités. Elles reviennent avec plaisir et leur maman peut partir sereine car elle a une pleine confiance en notre équipe de professionnels. »

Pour Célia, Laura et les autres enfants déficients visuels, il ne s’agit pas d’une simple colonie de vacances mais bien d’une opportunité de travailler sur leur autonomie et de les encourager à aller vers les autres, pour créer du lien social, élément essentiel à la construction de leur identité.

Pour aller plus loin : l’ANPEA, Association Nationale des Parents d’Enfants Aveugles, a publié un guide sur les vacances adaptées disponible sur leur site internet : www.anpea.asso.fr