fbpx

Au plus près des enfants déficients visuels confinés

Au plus près des enfants déficients visuels confinés

enfants

Dans le cadre de la crise sanitaire que nous vivons tous, les écoles et les établissements spécialisés accueillant des enfants déficients visuels ont fermé. Comme tous les enfants, les jeunes aveugles et malvoyants sont confinés, avec leur famille et essaient de suivre comme ils peuvent leurs apprentissages et leur scolarité.

Lucie Care a souhaité « faire sa part » et accompagne ses structures partenaires afin de les aider à répondre efficacement aux besoins des enfants déficients visuels confinés.

Lucie Care : une réponse face à l’urgence

Un partenaire se doit d’être présent dans les moments les difficiles aussi, c’est pour cela que Lucie Care apporte son soutien moral à toutes les équipes de professionnels mobilisées. Notre mission, répondre aux besoins des enfants déficients visuels au quotidien, prend encore plus de sens dans cette situation de crise exceptionnelle.

Lucie Care dispose d’une organisation qui lui permet de pouvoir répondre à des urgences dans le respect de ses procédures. Le conseil d’administration a pu débloquer des fonds rapidement pour accompagner 6 structures et financer des jeux adaptés, du matériel et des équipements informatiques. Ainsi près de 20 000 euros ont été affecté pour soutenir les enfants déficients visuels confinés.

Une dépendance à l’outil numérique

Les professionnels de ces structures d’accueil assurent un accompagnement à distance des familles et des enfants, parfois des déplacements au domicile sont nécessaires. Les enseignants spécialisés et les professeurs travaillent à distance avec des contenus numériques. Les équipes pluridisciplinaires de professionnels s’attèlent à garder un lien avec l’enfant et sa famille.

Cependant, les enfants déficients visuels sont encore plus dépendants du numérique. Certains jeunes n’ont pas d’équipement informatique ou de matériel adapté chez eux et se retrouvent en difficulté pour suivre leur scolarité. Les établissements ont un nombre limité de matériel en prêt voir n’en ont pas à disposition.

Des jeux adaptés dans les familles

L’autre constat concerne les jeunes enfants aveugles ou malvoyants. Ils ne sont pas encore concernés par l’accès au numérique mais la petite enfance est une période clé pour leur développement moteur et sensoriel.

Les familles disposent de très peu de jeux ou de matériels éducatifs adaptés, car en premier lieu, les enfants sont pris en charge dans des structures spécialisées équipées, et en second lieu, ces jeux ont un coût élevé et ne sont pas disponibles dans les magasins.

Ces jeux sont accompagnés de conseils par les professionnels auprès des familles dans leur utilisation et dans l’interaction parents/enfant dans le contexte du confinement où parents et enfants passent beaucoup de temps ensemble. L’idée générale pour les jeunes enfants  est de développer l’envie de se déplacer, d’aller explorer leur environnement par l’ensemble des sens compensatoires par le vecteur de ces divers jeux.