Stéphane, malvoyant, est devenu marathonien grâce à son collègue de travail

Stéphane, malvoyant, est devenu marathonien grâce à son collègue de travail

marathon

Stéphane Drion, malvoyant, est devenu marathonien et coureur de trail grâce à un collègue de travail, passionné de course à pied.

Depuis 20 ans, Stéphane Drion et Stéphane Foubert travaillent ensemble dans une cuisine de collectivité en Normandie. Stéphane Foubert, parle souvent de course à pied devant les fourneaux ou pendant les pauses. Stéphane Drion pensait que le sport n’était plus fait pour lui. Il est atteint d’une rétinite pigmentaire, maladie génétique qui lui vaut « une vision totalement floue dans l’axe ».  Stéphane Foubert lui propose de faire une course avec lui. Stéphane Drion ne s’en sentait pas capable mais son collègue y sentait l’envie dans ses yeux. Ils se lancent donc ensemble pour le semi-marathon (21km). Ce duo commence rapidement à prendre des automatismes. Stéphane Foubert prend l’habitude de tout lui indiquer, même l’obstacle le plus insignifiant sur les sentiers de trail.

Le semi-marathon a été bouclé en 1h52 en juin 2016. A chaque fois qu’ils passent la ligne d’arrivée, c’est main dans la main. Si ils trouvent des partenaires pour les aider, les deux Stéphane aimeraient faire le marathon de New york !

Stéphane Drion, qui s’est pris au jeu mais ne court pas pour le chrono. «Je veux juste donner de l’espoir aux gamins à qui on annonce cette pathologie, comme on me l’a annoncée, il y a 22 ans. »

découvrez l’article: Ici