fbpx

Cécifoot : Un pas de plus vers l’inclusion des déficients visuels

Cécifoot : Un pas de plus vers l’inclusion des déficients visuels

Au Cambodge, la majeure partie des habitants adhère à la religion bouddhiste, d’ailleurs reconnue comme prépondérante par la Constitution du Royaume. Selon les croyances, le handicap serait perçu comme le fruit du karma, une forme de responsabilité personnelle dans le déroulement de son destin. Inévitablement, cela créé un renfermement de l’individu et le manque de prise en charge est ainsi fréquent. Ainsi, le sport se veut être une solution idéale dans l’intégration et le développement dans son handicap.

Métrisak Moun, un franco cambodgien de 29 ans s’est associé à Soulcial Trust. Tous deux allient leurs forces en faveur de la même cause : L’inclusion des personnes en situation de handicap. Il s’est focalisé sur l’intégration des jeunes déficients visuels par le biais du sport. Il y a un an et demi, il recrute une vingtaine de jeunes footballeurs et footballeuses et monte sa première équipe de cécifoot cambodgienne. Accompagnées par un guide, deux équipes de cinq joueurs s’affrontent autour d’un ballon équipé d’une clochette.

La liberté c’est la musique, l’égalité le cécifoot, et la fraternité mon travail avec les enfants du village

Partis de rien, aujourd’hui l’équipe a grandit et dispose de matériel adapté : Buts, chaussures mais aussi un terrain sponsorisé. Son métissage culturel l’a aidé à lui faire prendre conscience des besoins au Cambodge. Effectivement, la France lui sert de comparaison à la mise en place d’idées. L’objectif désormais serait de pouvoir les faire participer à une compétition voire faire reconnaître son équipe comme la première sélection de cécifoot cambodgienne à l’échelle nationale.

Retrouvez l’article complet : Ici