fbpx

[En savoir Plus] UNE LOI POUR L’ÉGALITÉ DES DROITS ET DES CHANCES

[En savoir Plus] UNE LOI POUR L’ÉGALITÉ DES DROITS ET DES CHANCES

« Votre enfant a des droits ! »

 

Dans la masse des textes juridiques sensés garantir la plein égalité à chaque enfant, il est parfois difficile de savoir quels sont les droits des jeunes déficients visuel et plus généralement des jeunes en situation de handicap. En partenariat avec le magazine LUMEN, Lucie Care vous apporte un éclairage.

 

La loi du 11 février 2005 vient renforcer la loi d’orientation de 1975 sur l’obligation d’éducation, la solidarité nationale et la nécessité de maintenir enfants et adultes en situation de handicap, chaque fois que c’est possible, dans un milieu de vie ordinaire.

« Répondre aux besoins des enfants handicapés »

 

Cette loi apporte des évolutions importantes pour répondre aux besoins des personnes handicapées dans notre société: « Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »

 

« un nouvel élan pour la prise en charge des enfants »

 

Votre enfant a donc des droits : ils concernent les soins, la prise en charge rééducative qui, selon la prescription du médecin, peut se faire sur le lieu de vie ou dans un service d’éducation spécialisée et de soins à domicile dédié aux enfants déficients visuels, ainsi que les aides qui permettent d’améliorer son quotidien (appareillage, loupes, livres en braille, audio…).
Des aides financières permettent de faire face aux dépenses qu’entraînent ces besoins. Cette loi donne également un nouvel élan à la prise en charge des enfants en situation de handicap en posant comme principe l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées: « Tout enfant, tout adolescent présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé doit être inscrit dans l’école ou dans l’un des établissements le plus proche de son domicile, qui constitue son établissement de référence. » Décret n°2005-1752 de 30 décembre 2005.

 

« Le rôle de l’éducation nationale est important »

 

Une des évolutions de cette loi est le droit d’inscrire à l’école tout enfant qui présente un handicap. Cette avancée implique pour l’Éducation nationale d’avoir un rôle prépondérant et d’assumer des responsabilités face aux élèves handicapés.

 

Article Publié dans le Lumen Magazine #2. Retrouvez l’intégralité du dossier sur www.lumen-magazine.fr