fbpx

Albinisme : Vers une éducation inclusive

Jeudi dernier se déroulait la Journée mondiale de l’albinisme. Cette anomalie génétique rare, caractérisée par une dépigmentation de la peau, touche près d’une personne sur 20 000*1 en Europe. Malheureusement, cette minorité subit encore aujourd’hui de nombreuses discriminations.

Pour lutter contre ce fléau, le gouvernement a mis en place depuis une dizaine d’année, des centres d’accueil temporaires dans une optique de protection. Cependant, cette solution ne peut demeurer sur du long terme. Les enfants albinos connaissent des déficiences visuelles à cause de leur grande sensibilité aux rayons ultraviolets générés par le soleil. Cet aspect de la maladie ainsi que l’isolement entrainent notamment d’importantes difficultés scolaires.

C’est pourquoi, il est fondamental d’inclure ces personnes atteintes dans la société, notamment par le biais de l’éducation. L’éducation inclusive correspond ainsi à un moyen efficace dans l’intégration de ces personnes.

D’un point de vue scientifique, il est aujourd’hui possible d’améliorer le quotidien des personnes atteintes d’albinisme. Depuis de nombreuses années, Lumière pour le Monde lutte contre la cécité évitable et fournit des soins oculaires en Afrique. Cela ne reste cependant qu’une solution partielle car le matériel est insuffisant. De plus, il indispensable de sensibiliser le public et lutter contre la stigmatisation parallèlement aux soins techniques.

Retrouvez l’article complet : Ici