Comment rêvent les non-voyants?

rêve

Le cerveau des aveugles de naissance n’ont pas de données pour construire un scénario en images, pourtant cela ne les empêche pas de rêver. 

Le cerveau des non-voyants se sert des autres représentations: sonores, tactiles et gustatives, afin de composer les rêves. En effet, le cerveau pioche dans ce stock de représentation afin de créer des images et de construire les rêves. Pour les non-voyants, ils n’ont pas pu stocker des images, leur cerveau se sert donc des autres représentations.
Les personnes ayant perdu la vue après quelques année rêvent encore en images, ceux aveugles de naissance font des rêves très sonores. Le cerveau ne peut pas inventer des perceptions qu’il n’a jamais connues et créé donc des rêves en fonction des sens qui lui transmettent des informations.

Philippe Peigneux, chercheur en neurosciences au Centre de recherches du cyclotron à Liège, nous explique « dans les phases du sommeil pendant lesquelles on rêve, les zones sensorielles primaires du cerveau, qui prennent en charge pendant la journée les informations transmises par les organes des sens, sont désactivées. Elles passent le relais aux régions associatives qui sont, elles, impliquées dans le stockage des images visuelles, mais également sonores, gustatives, auditives ou tactiles de la journée. Elles forment une sorte de bibliothèque de représentations, appelée contenu mnésique ».

Découvrez l’article: Ici