fbpx

Des collégiens se préparent à accueillir des élèves déficients visuels

Des collégiens se préparent à accueillir des élèves déficients visuels

élèves

A l’occasion de la journée internationale du handicap, des collégiens de l’établissement Albert-Camus à Thumeries dans le nord de la France ont été sensibilisés au handicap visuel. Le collège se prépare à accueillir plusieurs élèves déficients visuels au mois de janvier.

Les équipes de L’IME de Loos (institut médico-éducatif) sont venues au collège Albert-Camus pour sensibiliser les élèves au handicap visuel. Devant tous les collégiens les yeux bandés, le personnel de L’IME explique les bases de l’écriture en braille. Les élèves se rendent donc compte de la difficulté de l’apprentissage de cet alphabet adapté. Ils ont également appris la méthode pour passer un repas en toute autonomie. Les collégiens ont également eu l’occasion de faire quelques pas dans l’obscurité en étant accompagnés par guillaume, un infirmier de l’IME. Guillaume conseille de :

« Toujours s’annoncer avant d’aider une personne aveugle ou malvoyante. Il faut toujours prévenir, même si c’est juste pour le prendre par le bras. Si vous ne le faites pas, c’est comme si quelqu’un vous sautait dessus dans le noir. Cela fait très peur. »

Les élèves ont également eu l’occasion de s’initier au BAO-PAO, un instrument de musique qui permet aux personnes privées de leur sens de ressentir la musique.

Le principal Alain Chanu est sensible à la question du handicap, c’est la raison pour laquelle, il a choisi d’accueillir des élèves déficients visuels au sein de son établissement.

« Dès janvier, entre quatre et huit enfants viendront avec un enseignant spécialisé plusieurs fois par semaine. Ils auront leur salle. Et l’inclusion s’effectuera d’abord par les temps de récréation, de demi-pension et le CDI. Cela commencera comme ça jusqu’à la fin de l’année scolaire. On prendra le temps de se donner les moyens de la réussite. »

Retrouvez l’article complet de la voix du nord : ICI